Observatoire de l'Habitat

Quels types d’habitat les français imaginent-ils et souhaitent-ils pour demain ? Quelles sont leurs dispositions à s’engager dans les nouveaux usages et les innovations dans les modes d’habiter ? Quelles sont les appétences pour les nouvelles offres servicielles et domotiques ?

Belvédère à Bordeaux

Hyper Park à Toulouse

Emblématik à Aubervilliers

Les 4 points clés à retenir !

Satisfaction du logement

Les français sont globalement satisfaits de leur logement, malgré des nuisances qui persistent

Changement de cadre de vie

Plus de la moitié des français aimeraient aller vivre ailleurs, pour trouver un cadre de vie alternatif

Consensus sur " L'habiter vert "

Les français sont prêts à changer leurs habitudes pour répondre aux impératifs environnementaux

Nouvelles manières d'habiter

Les français aspirent à plus d'accessibilité et de convivialité, ainsi qu'un développement de la domotique

L’Observatoire de l’habitat (Obsoco/Nexity/CDC Habitat/Somfy) est la première étude quantitative réalisée en France sur les aspirations des français quant aux nouvelles manières d’habiter. 

Quelques chiffres

4000

personnes interrogées pour cette étude

77

% des français estiment préférable d'être propriétaire

90

% sont prêts à réduire leur consommation énergétique

1

français sur 2 est favorable à l'idée d'un habitat innovant, autosuffisant ou collaboratif

Quelques informations :

  • Les français souhaitent idéalement habiter dans un village ou un habitat pavillonaire, et à proximité des principaux services et équipements ;
  • Un habitat confortable et sain sont les critères prioritaires dans le choix d'un logement ;
  • Des contradictions sur " l'habiter mieux et idéal".
 

Télécharger le PDF de l'Observatoire de l'Habitat Télécharger le PDF de l'Observatoire de l'Habitat

L’analyse de Jean-Philippe Ruggieri, Directeur Général de Nexity

Toutes les aspirations des ménages français observées par l’ObSoCo, qui pourraient sembler contradictoires, ont vocation à se réconcilier dans le développement des villages verticaux.

Il faut changer l’urbanisme, la manière de concevoir la ville. Il faut sensibiliser les élus aux aspirations des français. Nous avons un projet hybride pour créer une collection de villages verticaux : nous travaillons avec un architecte sur ce nouveau concept "Terre de Ciel". Avec ces villages, nous allons libérer du foncier, préserver la naturalité et libérer le sol par la verticalité.

L'Observatoire de l'Habitat